Appareil d’expansion palatine

L’appareil d’expansion palatine permet de corriger principalement la largeur du maxillaire supérieur

L’âge idéal pour effectuer une expansion est vers 7 à 8 ans. Il est néanmoins préférable de l’utiliser avant l’âge de 12 ou 13 ans. Au-delà de la période active de croissance, l’expansion devra être assistée chirurgicalement. Les avantages sont plus nombreux d’effectuer l’expansion en plus jeune âge. En plus d’augmenter l’espace disponible pour l’éruption des dents, l’expansion palatine favorise le développement des maxillaires et du massif facial et peut réduire l’ampleur d’une malocclusion plus sévère à l’adolescence ou à l’âge adulte.

Appareil-dexpansion-palatine-Hyrax shadow3
tiboute5
Appareil-dexpansion-Pendulum
Vis d’expansion

Dans l’image A de la figure ci-dessus, vous observerez que la vis d’expansion est ouverte et que les pièces de plastiques roses sont séparées l’une de l’autre. La phase de disjonction (expansion) est donc terminée. C’est à ce moment que les fils de stabilisation sont coupés pour permettre aux ressorts de distallisation de reculer les molaires (flèches vertes, image A). Dans l’image B, vous observerez qu’un espace s’est créé entre les prémolaires et les molaires. Les ressorts de distallisation qui avaient été préactivés avant la cimentation de l’appareil se sont déployés selon le sens indiqué par les flèches bleues. Le mouvement des ressorts est un mouvement de rotation (comme pour dévisser un couvercle) qui est fait dans un plan parallèle à la voûte palatine, ce qui évite une bascule des molaires. Ainsi les molaires sont plus droites après le mouvement de recul.

Les 2es prémolaires sont alors dégagées de leurs appuis et leur mouvement de recul est amorcé (flèches vertes, image B). Dans l’image C, les espaces sont maintenant entre les 1res et les 2es prémolaires. Les appuis sur les 1res prémolaires sont coupés à leur tour et celles-ci pourront alors reculer dans l’espace nouvellement créé.

Vue-occlusale-du-maxillaire-superieur-suture

Comment est-ce possible d’élargir le palais?

Le maxillaire est un os pair, c’est-à-dire qu’il y en a 2 dans le corps humain. Il est constitué d’un os maxillaire gauche et d’un os maxillaire droit. Ces 2 hémimaxillaires s’articulent ensemble par la suture intermaxillaire (flèches rouges) et aux autres os du crâne, tels que l’os zygomatique, l’os palatin, le sphénoïde, pour ne nommer que ceux-ci.

Lorsqu’un individu est en croissance, la suture qui articule 2 os consécutifs contient du cartilage. C’est la présence de ce cartilage qui permet la disjonction des hémimaxillaires sous la force engendrée par l’activation quotidienne du vérin d’expansion selon la durée et la quantité prescrite par l’orthodontiste afin d’atteindre la largeur requise.

Vue-PA-fin-de-disjonction
La fin de l’expansion

À la fin de l’expansion, un espace entre les 2 incisives sera souvent observé (flèche #3). La présence de cet espace ou diastème est une preuve qu’il y a eu séparation adéquate des 2 hémimaxillaires (flèches #1) au niveau de la suture intermaxillaire lors de l’activation de l’appareil (flèche #2).

En vue frontale, l’écartement des 2 incisives est bien visible. Cet espace se refermera grâce à la traction des fibres gingivales qui sont attachées aux dents. Ce mouvement commence dès l’arrêt de l’activation de l’appareil.

Il est normal d’observer une sensibilité des incisives au fur et à mesure qu’elles s’écartent lors de l’activation de l’appareil.

Certains patients vont même ressentir une sensation de pression à la base du nez entre les yeux. Comme vous pouvez le constater sur la radiographie, la disjonction du maxillaire a des répercussions sur toutes les autres sutures du maxillaire et celles-ci ressentent à distance la pression exercée par le disjoncteur. Les sutures s’adaptent et se remodèlent pour absorber la pression.

Avant-et-apres-expansion-Ly Apres-expansion

Fonction de l’appareil d’expansion palatine

L’appareil sert à augmenter la largeur de la voûte palatine et permet de coordonner la largeur de la denture supérieure avec la largeur de la denture mandibulaire. Ci-contre, l’expansion a été obtenue avec un appareil bibague dont la vis est incorporée dans des pièces d’acryliques bordée par une armature métallique. Les boucles de ressort relient les bagues à l’appareil et permettent un mouvement de “dérotation” comme le démontrent les flèches bleues. Ce mouvement de dérotation permet un recul de 1 à 2 mm des 1res molaires, car l’appareil est retenu antérieurement par les appuis occlusaux collés sur les prémolaires. L’élargissement du palais permet d’arrondir la partie antérieure de la dentition. Elle devient moins ogivale.

prolongation-duree-expansion

Durée de l’expansion palatine

L’expansion de la vis micrométrique se fait à raison d’une activation par jour ce qui représente 0,2 mm à 0,25 mm par jour. Il faut donc activer l’appareil une trentaine de jours consécutifs (1 mois) pour obtenir 6 mm d’expansion. Une visite de contrôle est faite 14 à 15 jours après le début de l’expansion pour s’assurer :

  • que tout va bien,
  • que l’activation se fait correctement,
  • que l’appareil est bien collé,
  • pour confirmer le nombre de jours d’activation qu’il reste à faire.

Environ 30 jours après le début de l’activation, une autre visite de contrôle est nécessaire. L’orthodontiste vérifie alors la relation transversale (la largeur) du maxillaire par rapport à la mandibule. Vous cessez alors d’activer l’appareil.

L’appareil d’expansion sera conservé en place pour 6 mois. Ce qui fait donc un total de 7 mois entre le moment de la pose de l’appareil et la dépose de l’appareil.

Donc, la durée du traitement avec cet appareil est généralement 1 mois d’activation et 6 mois de rétention.

Plus d'informations